Search

Menu

Offres d'emploi

Gestionnaire, Risque et Règlement

Offres d'emploi

Lieu : Ottawa ou Toronto
No de référence : 1293
Exigences linguistiques : BBB
Date de clôture : le 23 juin 2020

Nous nous sommes donné comme vision d’inspirer confiance aux Canadiens, en qualité de chef de file de l’assurance-dépôts et des règlements de faillite. À la Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC), nous vous offrons l’occasion unique d’apporter aux Canadiens une tranquillité d’esprit sur le plan financier, dans un environnement de travail stimulant, diversifié et inclusif. Travaillons ensemble pour établir des relations de confiance et fournir un service de qualité à tous les Canadiens.

Le gestionnaire veille à la détection précoce des vulnérabilités et des risques au sein d’un portefeuille d’institutions membres et s’assure que la SADC est prête à intervenir en cas de faillite d’une institution. Il participe, au besoin, à l’exécution des mesures d’intervention ou à un règlement en cas de faillite, en assurant un fonctionnement efficace en période de crise. Il peut être amené à travailler de longues heures, au bureau ou à domicile, ou encore à rendre visite à l’institution membre concernée.

Responsabilités

  • Veiller à ce que la SADC évalue avec rigueur les vulnérabilités et risques présents au sein de son portefeuille d’institutions membres.
  • Agir à titre de spécialiste de l’élaboration de scénarios – par exemple en concevant et en tenant à jour des modèles juridiques concernant le déploiement des outils de règlement de faillite de la Société – de même que de guides opérationnels et des plans de règlement de faillite des institutions membres. Recenser les risques pesant sur le potentiel de règlement des institutions et suivre l’établissement de mesures d’atténuation de ces risques. Contribuer aux activités de préparation et de formation dans l’ensemble de la Société.
  • Se fonder sur son expérience et ses compétences pour fournir des recommandations, des conseils et du soutien pour tout ce qui a trait à l’évaluation des risques et au règlement des institutions en difficulté. Participer aux examens spéciaux et préparatoires avec des fournisseurs de services externes.
  • Planifier et exécuter certains volets de la stratégie de règlement visant une institution en difficulté. Mener ou coordonner les activités nécessaires à l’élaboration et à l’exécution des opérations de règlement (sur le plan juridique, de la structure et des contrôles préalables), y compris des opérations de liquidation nécessaires au remboursement des dépôts assurés, ou nécessaires à un soutien financier.
  • Contribuer à la gestion des éléments d’actif de l’institution ayant fait faillite et à l’égard desquels la SADC fait une réclamation ainsi qu’à toute démarche d’indemnisation découlant d’un règlement de faillite. (Cette responsabilité ne s’étend pas aux autres réclamations ou litiges non liés à un règlement de faillite auxquels la SADC pourrait aussi être partie.)
  • Préparer des rapports à l’intention de l’équipe de direction et du conseil d’administration de la SADC sur les activités de préparation et d’intervention à l’égard des institutions membres à risque élevé.
  • Gérer les relations avec les organismes du filet de sécurité financier canadien (CSIF), les institutions membres, les parties intéressées concernées, au pays et à l’étranger, de même que les fournisseurs de services externes.
  • Contribuer à la tenue à jour des méthodes utilisées par la SADC aux fins de l’évaluation des risques liés à ses institutions membres, des activités de règlement, de l’élaboration de scénarios et de l’analyse des données sur les institutions membres.
  • En qualité d’expert en la matière, contribuer à l’avancement des questions de politiques générales et de préparation au pays et à l’étranger (CSF et CSIF). Prendre part à des groupes de travail canadiens et internationaux.
  • Appuyer l’équipe responsable des simulations de crise dans la conception des exercices de simulation.
  • Mener des projets spéciaux en soutien au groupe et à la Société, selon les besoins.

Qualification et expérience

Combinaison d’études et d’expérience

  • Diplôme dans un domaine pertinent (finances, droit, économie ou administration des affaires) ; désignation professionnelle valide (CFA, FRM, CPA, EEE, par exemple) un atout
  • Plus de cinq ans d’expérience dans le secteur des services financiers, de la réglementation de ce secteur, des pratiques en matière d’insolvabilité ou encore des fusions et acquisitions, avec compétences dans un ou plusieurs des domaines suivants :
    • Insolvabilité et restructuration financière
    • Expérience en gestion des risques dans le secteur financier (p. ex. : gestion du risque de crédit, prêts aux entreprises, audits bancaires, gestion du risque de trésorerie)
    • Financement des entreprises ou fusions et acquisitions
    • Analyse du rendement des institutions financières, évaluation des actifs et des portefeuilles
  • Expérience de la gestion de projets

Compétences

Pour être en mesure de relever les défis associés au poste, le gestionnaire doit combiner les compétences suivantes :

  • Excellente compréhension de la gestion des risques financiers (risque de crédit et risque de trésorerie) et/ou de l’analyse du rendement des institutions financières, de la législation visant les institutions membres de la SADC et de la surveillance exercée par les instances de réglementation à leur égard, ainsi que des enjeux économiques et politiques qui touchent le système financier canadien et de leurs répercussions sur les institutions membres
  • Compétence technique, jugement professionnel sûr et connaissance approfondie des grands enjeux en matière de comptabilité, de fiscalité, de crédit, de trésorerie et de financement
  • Habitude des applications d’analyse et de traitement de texte, notamment les applications de Microsoft Office, les logiciels d’informatique de gestion, Bloomberg et les programmes de statistique
  • Aptitudes à la résolution de problèmes et capacité de travailler à la recherche de solutions en collaboration avec la haute direction, les conseillers, les hauts dirigeants des organismes de réglementation et la direction des institutions membres
  • Capacité de gérer des relations à l’interne et à l’externe (avec la haute direction des institutions membres et les homologues des organismes du filet de sécurité financier canadien, par exemple)
  • Compétences en matière de communication et de présentation orale, et capacité d’assimiler et d’expliquer des questions complexes à des publics variés
  • Capacité à mener à terme des projets de longue durée et à s’adapter rapidement à des renversements de situation
  • Capacité à composer avec des conditions stressantes et à produire les résultats prévus dans des délais serrés, sans perdre son calme
  • Bonne connaissance des deux langues officielles, un atout. Selon les compétences présentes au sein de l’équipe, il se pourrait que le gestionnaire soit tenu d’obtenir BBB dans les deux langues officielles.

Conditions d’emploi / Cote de sécurité

Niveau II – Secret

Exigences linguistiques

BBB

Notes importantes

  1. Nous cherchons à pourvoir un poste permanent.
  2. Conformément à la réglementation canadienne en matière d’immigration, seules les demandes émanant de citoyens canadiens ou d’autres personnes légalement autorisées à travailler au Canada et qui obtiendront la cote de sécurité requise seront prises en considération. Veuillez préciser dans votre lettre de motivation ce qui vous autorise à travailler au Canada : citoyenneté canadienne, statut de résident permanent ou permis de travail.
  3. La SADC est un organisme fédéral (employeur distinct) qui n’est pas régi par la Loi sur l’emploi dans la fonction publique.
  4. La SADC s’engage à respecter l’équité en matière d’emploi et favorise la participation équitable de tous les Canadiens. Si votre candidature est retenue et que vous avez besoin de mesures d’adaptation particulières durant le processus de sélection, veuillez nous en informer. Tout renseignement reçu relativement aux mesures d’adaptation sera traité de manière confidentielle.
  5. Si vous souhaitez faire partie d’une équipe dynamique en pleine croissance, qui contribue à la stabilité du système financier canadien, et que vous répondez aux exigences du poste, veuillez faire parvenir votre curriculum vitae, ainsi qu’une lettre de motivation (avec le numéro de référence 1293) expliquant ce que vous apporteriez à notre organisation, à hrsadc@sadc.ca.
  6. Nous remercions tous les candidats de leur intérêt, mais seules les personnes retenues pour une entrevue recevront une réponse.

Back to top