Programme de restructuration des institutions financières (PRIF)

La SADC peut prendre temporairement le contrôle d’une institution membre en difficulté, le temps que soit conclue sa vente, sa fusion ou sa restructuration. De cette manière, la banque peut continuer d’offrir des services financiers, et ses clients conservent l’accès à leurs dépôts. C’est ce qu’on appelle le Programme de restructuration des institutions financières (PRIF). 

Avant d’opter pour cette solution, la SADC soit s’assurer qu’un acheteur viable est intéressé, que la transaction a de bonnes chances d’être conclue et qu’elle cadre avec les objectifs de la SADC (protéger les déposants et promouvoir la stabilité du système financier). 

Pour en savoir plus, veuillez consulter notre document d’information sur la vente forcée

Foire aux questions

En cas de vente forcée en vertu du PRIF, est-ce que je perds l’accès à mes comptes ? 
Si une autre banque achète la mienne, mais que chacune demeure une institution membre distincte, qu’advient-il de ma protection ? 
Si ma banque fusionne avec l’institution membre qui en fait l’acquisition, est-ce que mes dépôts continuent d’être protégés séparément ? 
Si ma banque est achetée par une institution qui n’est pas membre de la SADC, est-ce que je perds ma protection ? 
Qu’arrive-t-il aux actionnaires et aux créanciers de la banque pendant que la SADC en a le contrôle ?